AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une pièce montée de Blandine Le Callet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etherneige
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 57
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 23/01/2007

Feuille de personnage
etheneige:
Lulu:

MessageSujet: Une pièce montée de Blandine Le Callet   Mar 6 Fév - 0:32

Le roman que je viens de terminer, « Une Pièce Montée » de Blandine Le Callet est un petit bijou d’observation d’un certain milieu (que je qualifierai d’assez bourgeois) et définit différents portraits, portraits tracés au vitriol et au rasoir pour la précision... on y rit mais la plupart du temps, jaune et quelquefois, noir ! Pour qui a effleuré, voire approché un peu cette partie de la population, on sent que l’auteur écrit en connaissance de cause ! Sur fond de mariage, les différends acteurs et intervenants racontent leurs vécus de cet événement, de la petite fille, demoiselle d’honneur, ouvrant ce roman, confrontée dès le départ à l’hypocrisie et à la bassesse des adultes, à la mariée (Bérengère) elle même, sans oublier : le prêtre, une sœur, une grand mère, un ami, le marié (Vincent)... et tout ce petit monde nous offre de déambuler au gré de leurs pensées, rêves, rancœurs, frustrations. C’est du bonheur à l’état pur de rentrer dans l’intimité des protagonistes qu’on trouvera, somme toute, très humains, et c’est là, le tour de force de Blandine Le Callet. A chaque personnage, odieux pour la plupart des adultes, un fond d’humanité les rendrait presque « aimables », presque attachants... presque seulement ! N’oublions pas que dans cette situation (mariage bourgeois) priment les apparences et que, par exemple, la sœur qui arrive avec un chapeau non conforme au critère de ce milieu, voit les efforts qu’elle a fait pour tenter de rentrer dans le moule réduits à néant par sa mère et sa sœur... ainsi que la petite handicapée mentale (mongolienne ? je ne sais si c’est politiquement correct ?) qui est écartée de la séance photo car la différence nuit par la peur qu’elle inspire. Ou la grand mère atypique pour laquelle on découvre une histoire émouvante (à la fin seulement ! je ne vous dirais rien, il vous faudra lire ! Hé hé !) Le point d vue du prêtre est aussi un morceau d’anthologie ! Bref, je ne saurais que trop vous conseiller la lecture de ce premier roman de Blandine Le Callet qui, on l’espère, va continuer de nous régaler avec d’autres.

Une pièce montée, éditions Stock, 17,50 euros

_________________
Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autresvues.savarts.com
 
Une pièce montée de Blandine Le Callet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Le Callet, Blandine] Une pièce montée
» Une piece montéee de Blandine Le Callet
» UNE PIECE MONTEE de Blandine Le Callet
» Pièce montée part de gateau
» LA BALLADE DE LILA K. de Blandine Le Callet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Critique artistique :: Livres ivres-
Sauter vers: